« Pas ce soir Chéri, j’ai la migraine »

La société moderne nous demande d’être des épouses, des mamans, des travailleuses, des ménagères, des femmes sexy... Or nous avons, en général, tendance à nous mettre bien loin sur la liste des priorités.

Conserver une sexualité épanouie permet de se réapproprier son corps, se sentir désirée, rester proche de son conjoint malgré le chamboulement hormonal et l’agrandissement de la famille.
Evidemment il ne faut pas se sentir une quelconque obligation et le vivre comme un devoir conjugal, il suffit d’en prendre conscience et d’en discuter.

Pour aider à cette prise de conscience, voici quelques contre-arguments :

  • L’argument « fatigue » : le sexe libère des hormones « du bonheur » et vous permet de ressentir une bonne fatigue, plutôt qu’un épuisement moral.
  • L’argument « prise de poids » : le sexe permet de brûler de nombreuses calories.
  • L’argument « les enfants ne sont pas loin » : un enfant sera bien plus marqué d’entendre ses parents se disputer plutôt que les entendre faire l’amour.

NB : de nombreuses études indiquent que le sexe serait un très bon remède contre les migraines, aussi efficace qu’un ibuprofène… à bon entendeur, amusez vous bien !