Bébé n°2 arrive

Etre parent c’est merveilleux, il existe de nombreux articles à ce sujet.

Tout le monde le sait, l’arrivée d’un enfant perturbe la vie de couple :

– apprentissage de la parentalité
– confrontation avec la belle famille
– jugement de l’entourage sur la manière de faire
– changement physique de Madame (et parfois de Monsieur aussi)
– perturbations hormonales (à ne pas minimiser !)
-…

Madame, de manière générale, gère la logistique de la maison et Monsieur suit le rythme et l’organisation. Avec l’arrivée de bébé n°2, le rythme installé suite à la naissance de bébé n°1 est à adapter.

On n’a plus vraiment de temps pour le premier, lui qui était devenu le centre de notre monde durant les mois où il était enfant unique. Et encore moins de temps pour le couple et pour soi même.

C’est là toute la difficulté, entre les couches, les tétées, les biberons, les courses, le boulot… Il faut réussir à profiter de nos petits bouts qui grandissent très vite, ne pas s’oublier et ne pas mettre notre couple de côté.

Même si les premiers jours peuvent sembler insurmontables, il est essentiel de s’imposer des rituels. Déjà parce que le quotidien, aussi chargé soit il, est plus facile à gérer avec les habitudes. Et aussi parce qu’il est souvent plus simple d’intégrer une routine parmis d’autres.

Malgré la fatigue, malgré le cododo, malgré X raisons, il faudra peut-être « se forcer » les premiers temps mais c’est essentiel pour le couple. En effet, Madame a tendance à plus facilement trouver sa place que Monsieur. Et, le concernant, il se sentira plus intégré à cette nouvelle vie, s’il retrouve sa femme.

On en revient souvent au même, une sexualité épanouie aide à passer bien des difficultés. Sans pression malgré tout, chacun des partenaires doit penser à l’autre. Le couple est une équipe qui doit traverser les difficultés de la vie de famille, parce que, oui, l’arrivée d’un enfant, si belle soit elle, est une épreuve.

Quoiqu’il se passe, rappelez vous que vous faites tous les deux de votre mieux, même si vous faites différemment 😉

La jalousie, ce poison

La plupart des gens éprouvent de la jalousie à un moment de leur relation.

Souvent c’est au début. Par exemple quand Monsieur reçoit des SMS la nuit.. Il faut accepter que son partenaire ait eu une vie avant « nous » et il faut compter un certain temps pour que les ex compagnes et les ex sex Friend prennent en compte le nouveau statut de Monsieur.

NB : Cette situation est également valable pour la vie de débauchée que Madame avait avant de s’installer avec Monsieur 🙂

Même si, avec le temps, tout ça s’apaise, une ex reste une ex et ça pour le coup, c’est surtout valable du point de vue des femmes. Une ex restera une rivale.

Surtout si Monsieur n’a pas eu de nouvelle pendant des mois et qu’elle reparaît au moment où elle se fait larguer !

Alors Messieurs arrêtez de nous faire croire que cette bombe ne compte plus pour vous, nous, on ne lui fera jamais confiance, c’est comme ça.

Ensuite il y a la jalousie au quotidien. Et là ça peut être problématique, voire même destructeur pour le couple.

En effet peu de personnes apprécient les signes de jalousie et pire encore évidemment, quand il s’agit de crise. Cette situation devient vite invivable pour le conjoint mais pour le jaloux lui même également.

Il y a plusieurs degrés de jalousie et d’attitudes jalouses : agressivité, questionnement, suspicion, manque de confiance, espionnage…
Il y a également plusieurs déclencheurs de la jalousie : les sms, les appels non répondus, les collègues de travail, les réunions tardives…

Ce qu’il faut retenir, c’est que la plupart du temps, le jaloux n’a pas confiance en lui et ne pense pas mériter son conjoint. L’attitude pour l’exprimer n’est pas la bonne c’est certain, mais en réalité ce que cette personne attend c’est d’être rassurée sur l’amour de son compagnon.
Malheureusement parfois, malgré beaucoup d’efforts, il est nécessaire de faire appel à une personne extérieure.

Si l’un de vous vit une telle situation, elle ne s’arrangera généralement pas sans aide et peut mener à la séparation. Avant d’en arriver là, n’hésitez pas à demander l’aide de professionnel du couple pour vous aider à surmonter ce trait de personnalité.

En tant que jaloux ou en tant que conjoint du jaloux, il faut communiquer et ne pas se laisser déborder.

Des projets à deux

Lorsque Chouchou ou Loulou ressent une baisse de moral, un manque de motivation, une certaine lassitude dans sa vie voire même dans son couple, il faut agir !

Un bon moyen de mettre un peu de soleil dans son quotidien : les projets

Que ce soit un voyage, un déménagement, des travaux, changer de voiture, organiser une fête.. Tout est prétexte à échanger à deux.

Attention toutefois à ne pas trop en faire en même temps. D’une part parce qu’il faut garder des idées pour après et aussi parce que tout le monde (en particulier la gente masculine !) n’a pas la capacité à suivre plusieurs sujets d’un coup.

Quelques exemples :

Prévoir des travaux d’aménagement de la maison : Il faut décider ensemble des plans, déposer le permis de construire, faire les devis, revoir son banquier, suivre les travaux…

Choisir une destination pour un futur voyage : il va falloir se mettre d’accord, choisir les activités à faire sur place, quelle formule, quel voyagiste, quel budget, avec ou sans les enfants, refaire les passeports…

Organiser votre anniversaire de rencontre / mariage : choisir la date, le lieu, la musique, le traiteur, les invités…

Tout le monde est capable d’avoir des projets, de les réaliser, en prenant son temps, en le faisant ensemble. Les projets, quels qu’ils soient sont une bouffée d’air pour le couple et la famille dès lors qu’ils sont menés ensemble.

Alors posez vous tous les deux et à vos idées !

Quand la vision sélective de nos hommes nous agace…

Ce matin, IL va jeter une bouteille de lait, la poubelle est très très pleine mais pas de problème pour LUI, IL tasse.
Dans sa tête : IL ne videra pas la poubelle parce qu’IL ne pense même pas à le faire. Et pas du tout parce qu’IL attend qu’ELLE le fasse.

IL n’a plus de chaussette propre dans son tiroir, IL brasse un peu le linge à plier dans la corbeille et en trouve deux. IL repose ensuite la corbeille où elle était et repasse par-dessus puisqu’elle est sur son passage !
Dans sa tête : IL ne pliera pas le linge parce qu’IL n’y pense pas. Et pas parce qu’IL pense que c’est son rôle à ELLE. IL n’a peut-être juste pas envie de le faire maintenant et ça peut durer plusieurs jours.

ELLE est mal réveillée ce matin et prend son café tranquillement. IL lui fait remarquer qu’ELLE a une sale tête.
Dans sa tête : IL constate juste qu’ELLE semble avoir mal dormi mais n’imagine pas du tout être désagréable avec ELLE.

A table, LUI : « ça manque de sel »
Ne signifie pas « vas me chercher le sel » mais plutôt « c’est très bon mais la prochaine fois ajoute un peu de sel ce sera encore meilleur ».

***

Ces situations, ELLES les ont toutes plus ou moins vécues. ELLES savent à quel point ILS peuvent être agaçants à ne « rien voir ». Mais en réalité ILS n’ont pas la même façon de voir les choses qu’ELLES.

De manière générale ILS ont cette faculté à profiter de l’instant présent et ne comprennent pas souvent les sous-entendus.

Pour une relation sereine, le plus simple est de dire les choses :
« Peux-tu vider la poubelle ? »
« On plie le linge ensemble ? »
« J’ai mal dormi, tu peux me faire un café ? »

ELLE demande, IL répond / réagit et tout le monde est content 🙂

L’avantage c’est qu’ELLE peut acheter 4 rouge à lèvres, 6 vernis à ongles, 2 nouvelles paires de chaussures, aller chez le coiffeur toutes les 3 semaines.. sans qu’IL ne voit rien à ses dépenses futiles 🙂

***

NB : Concernant les souvenirs / la mémoire c’est la même chose. ELLE et LUI sont différents.

ELLE se souvient de la date de leur première nuit ensemble. IL se souvient qu’elle ne prend pas de dessert au restaurant.

Ce n’est pas parce qu’IL a oublié l’anniversaire de leur premier baiser qu’IL se moque de sa relation ou que sa mémoire est sélective et qu’il préfère se souvenir de tous les noms des joueurs de foot du championnat voire même du nom de leurs multiples copines !

Chacun son point de vue, chacun ses priorités, nous sommes tous différents. Alors admettons ces différences et cessons de lui en vouloir d’avoir encore laissé la porte du placard ouverte avant de se coucher, parce qu’au fond ce qui compte c’est qu’IL nous prenne dans ses bras pour s’endormir.

Chouchou et Loulou s’éclatent en week-end

Courses, douche des enfants, repas, lessives, boulot, fatigue, …

Le fameux « métro, boulot, dodo » est valable dans beaucoup de familles (personnellement c’est « voiture, boulot, dodo » mais le résultat est le même).

La récurrence amène la monotonie au quotidien et est très souvent néfaste pour les membres de la famille et en particulier pour le couple.

C’est pourquoi il est essentiel pour chacun de bouleverser ce train-train, de bousculer ses confortables habitudes.

Restaurant, cinéma, balade … Il y a de multiples de occasions de sortir en amoureux ou en famille.

Vous ne pouvez pas faire garder les enfants ou manquez de moyens pour les activités ?

Soit, invitez donc des amis à déjeuner. Et si le cœur vous dit, prolongez la journée en sortant les restes le soir !

Mon mari et moi avons adopté cette formule depuis que nos enfants sont nés parce qu’au début je ne voulais pas les faire garder souvent et que je ne souhaitais pas non plus perturber leur sommeil. Nous nous nous sommes peu à peu isolé et nous avons donc clairement « PETER LES PLOMBS » !

Etant trop fatigués pour sortir le soir chez des amis, nous avons décidé d’inviter des amis à la maison le samedi midi (le vendredi soir tout le monde a sa semaine dans les pattes, le dimanche… bah c’est sacré parce qu’il y a sieste, donc samedi midi CQFD).

Déjeuner qui traîne un peu en longueur pendant que les enfants jouent. Le soir arrivant, il suffit de sortir les restes ou trouver une pizza dans le congélateur. Tout le monde est détendu parce que nous prenons le temps de nous poser et de profiter. (Evidemment pour les enfants en bas âge il faut les gérer alors que le soir venu ils sont couchés, je suis bien d’accord).

Le top de nos samedis : le soir venu, quand les enfants sont couchés, nous allons dans le garage pour danser. Musique et boule à facettes, on se déhanche et on chante (pas toujours très juste) sur les hits des années 80, une bonne partie de la nuit.

Pas de problème de voiture, d’alcool, de nounou puisque nous sommes chez nous. (Parfois des problème de voisinage lorsque nous poussons la chansonnette sur la terrasse. je profite d’ailleurs de ce post pour remercier mes voisins de leur patience, on vous adore !)

Dans ces cas là autant le savoir, le dimanche n’est pas très productif.

Mais qu’est-ce que ça fait du bien de souffler, d’être insouciants quelques heures !

Nous avons réussi à trouver une formule à nous quand nous avons besoin de prendre du recul sur le quotidien. Et ça, c’est essentiel pour l’équilibre de notre couple.Alors si ce n’est pas le cas pour vous, ne cherchez pas d’excuse et n’attendez plus pour trouver le votre !